vendredi 5 juin 2009

Peu à peu...

Je tente peu à peu de rassembler chez moi le matériel nécessaire à la reliure. Si les reliure sans colle et sur rubans se font aisément sans gros matériel, il n'en est pas de même pour les reliures plus classiques, où il est nécessaire d'endosser le corps d'ouvrage. J'ai depuis quelques années un cousoir en pin, tout simple, fabriqué par un ébeniste pour les élèves de la Tranchefile. Il me manque cependant les trois grosses pièces : le combiné de reliure, la presse (quoique le combiné de reliure, muni de deux ais en bois, peut très bien servir de presse) et surtout la cisaille. En effet, même les reliures sans colle nécessitent de couper le carton si l'on souhaite que la couvrure soit rigide. Les couvrures souples en daim et/ou cuir contre-collées ne sont pas toujours possibles ou souhaitées. Et tout cela coûte extrêment cher. Alors, je surveille les occasions et parfois, je m'offre un élément. D'ailleurs, si un lecteur a un bon plan, qu'il n'hésite pas !
La moins chère que j'ai trouvée pour le moment est petite, coûte au moins 250$ et ne coupe que le carton fin, je pense. Pour de la meilleure qualité et du "heavy-duty", il faut envisager 1000$.
Un combiné de reliure d'occasion se trouve aussi dans ces prix-là...

Récemment, j'ai trouvé un étau à tranchefiler. Très utile pour réaliser les tranchefiles tissées à la main. C'est de plus un travail long et patient, qui se fait bien à la maison, le soir...


Et j'ai commandé du matériel sur Talas. Livraison rapide et soignée, aucun problème, je recommande.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire